Pourquoi les applications de rencontre sont une mine d’or d’informations utilisateurs

Aveuglé(e)s par notre quête de l’amour, nous donnons aux applis de rencontre nos informations les plus intimes , et les plus faciles à pister. Avec d’insuffisant niveaux de sécurité, cela crée une bombe d’informations qui peut revenir nous hanter plus tard.

Dans nôtre quête de
l’âme sœur, nous perdons le contrôle de nos informations les plus
intimes. En 2018, Facebook annonçait ses premières démarches dans le monde
de la rencontre amoureuse. Le géant de la tech a déclaré ses plans d’entremise, et expliquait que la plateforme de rencontre,
qui sera basé sur les comptes Facebook existant, est faite pour encourager les relations sérieuses, plutôt que celles d’un soir.

Pourquoi est-ce que
Facebook a décidé d’entrer dans le domaine de la rencontre en ligne ? Il existe
plusieurs explications, sans parler du désir de répandre l’amour et la joie
dans le monde. Tout d’abord, les sites de rencontre en ligne sont très
lucratifs, étant responsables de 40% des couples
américains
, et on s’attend à ce que ce chiffre représente 12
milliards de dollars d’ici 2020
. Deuxièmement, l’infrastructure
principale pour un site de rencontre en ligne est déjà en place. La transition
dans ce nouveau secteur est donc relativement facile et naturelle. Après tout,
cela fait des années que des millions d’utilisateurs Facebook utilisent la
plateforme à des fins romantiques, et d’après les recherches, les couples qui se
sont formés suite à une rencontre Facebook ont plus de chance de rester
ensemble.

Il y a une troisième
raison, qui demande une analyse plus profonde du modèle et buts commerciaux de
Facebook. Tout d’abord, Facebook est la plus grosse agence de publicité au
monde, en compétition directe avec Google. Son corps de métier repose sur la
data. Plus les utilisateurs partagent des informations sur eux, plus précis
devient le ciblage de Facebook, et plus la compagnie gagne. 

Les plateformes de
rencontre en ligne sont des commerces basés sur la data, avec des capacités de
ciblage de prochaine génération. Dans l’espoir de trouver l’amour, nous
partageons volontairement nos informations les plus sensibles et les plus
cruciales avec ces sites. 

Plus
de 219.8 millions de personnes ont utilisées un service de rencontre en ligne,
 d’une manière ou d’une autre. Les sites de
rencontres deviennent un standard dans la vie de beaucoup de gens. De la même
manière que nous n’avons plus honte d’admettre que nous avons rencontré nôtre
partenaire en ligne, nous sommes beaucoup moins hésitants à partager qui nous
sommes et ce que nous voulons. 

Qu’est-ce
que l’amour a à voir là dedans?
 

Ainsi, la raison pour
laquelle Facebook a choisi de se concentrer sur la rencontre en ligne est peut-être
parce que ce secteur a un accès sans comparaison aux informations de
l’utilisateur, pour un bon nombre de raisons : 

• l’amour est
le carburant: 
quand elles demandent des permissions au niveau de
l’information personnelle, les compagnies savent bien que la clef est d’offrir
une vraie valeur en retour. Les utilisateurs qui comprennent ce qu’ils peuvent
en retirer, sont plus à même de partager leurs informations. Dans le cas des
rencontres en lignes, trouver l’âme sœur est plus qu’assez et le besoin basique
humain de l’utilisateur de trouver l’amour fournit une motivation
incroyablement forte. On sait bien que les gens sont souvent motivés par
l’amour ou la peur, et dans ce cas-ci, la peur de finir tout seul joue aussi un
rôle important. Peu importe la motivation, les sites de rencontre en ligne
semblent être la solution. 

• Montre-moi
les tiennes: 
quand on nous demande une questions personelle en ligne,
notre première réaction est d’hésiter et de se demander pourquoi. Cependant
quand le but est de nous faire correspondre avec le rendez-vous parfait, on ne
questionne même pas la raison. Tout est soudain logique, car on veut que notre
futur rencard soit un pairage parfait. Et pour cela, il faut que l‘information
soit partagée des deux côtés. 

De plus, les
applications de rencontres en ligne ont accès aux profils, photos, applications
de chat, localisations (et plus) de l’utilisateur. En d’autres termes, les
plateformes de rencontres en lignes ont trouvé l’excuse parfaite pour demander
ce qu’ils veulent sans lever un seul doute. 

• Construit
pour les relations: 
décrivant les fonctions de son application de
rencontre, Facebook fait bien comprendre qu’il ne veut pas suivre les pas de
Tinder, et remplacera les “swipes” par des profils
riches
 comme on peut les trouver sur
OKCupid. 

La structure de
certaines plateformes de rencontre en ligne augmente leur capacité à collecter
de la data car elle encourage leurs utilisateurs à partager encore plus
d’informations. OKCupid fournit à l’utilisateur un algorithme de pairage qui
repose sur des réponses à un nombre incalculable de questions. Ces fonctions
combinées avec une motivation forte de l’utilisateur en fait une machine
d’information d’amour très efficace. 

Ces utilisateurs
s’inquiètent d’avoir le cœur brisé. Mais ils devraient aussi s’inquiéter
d’avoir leur data exposée. Les applis de rencontres collectent un nombre
alarmant de données. Des utilisateurs ont
téléchargé des rapports consistant de centaines de pages sur eux
, alors que d’autres ont découvert que les
applications pistaient leur historique de conversation. Malheureusement ces informations ne sont pas aussi
protégées qu’elles le devraient, et les fuites d’informations font la une tout
le temps. Récemment le groupe de service de rencontre 3Fun a exposé des
informations intimes sur 1,5 million d’utilisateurs
, et tous les
sites de rencontres à un moment ou un autre ont eu une fuite tels que Tinder,
ashley madison et d’autres.

Et tout d’un coup, vos
informations les plus intimes que vous puissiez imaginer sont publiques, et
n’importe qui peut s’en servir. Ces fuites d’informations incluent préférence sexuelle
et expériences, usage de drogue, habitude infidelle
, photos, géolocolisation
exacte
adresse de domicile,
détails de salaire, et beaucoup plus. Cela est terrifiant.

La combinaison d’accès
ininterrompus aux détails les plus intimes de notre vie, avec des niveaux
insuffisant de sécurité créent une bombe explosive d’information qui revient
nous hanter bien après que nous ayons (avec un peu de chance) trouvé l’amour.
D’autres secteurs qui ont à faire avec des informations particulièrement
sensible doivent
impérativement remplir certains standards de cyber-sécurité
. Il
faudrait peut-être ajouter un autre secteur à cette liste. Il est temps qu’on
arrête d’être aveugler par l’amour.

 

Read More